La maîtrise de sa réputation numérique est un gage de stabilité et de croissance pour une structure. Etablir une stratégie de communication sur les réseaux sociaux est essentiel et cela ne consiste pas seulement à posséder des comptes sur les réseaux sociaux les plus courants mais savoir également anticiper une communication de crise, un « Bad Buzz » ou les «Trolls» (auteurs de commentaires désobligeants ou agressifs).

6 Définir sa stratégie de communication numérique

source : pixabay.com

Une stratégie de communication numérique efficace passe par des publications régulières et de qualité constante. Il est préférable d’espacer les dates de publications plutôt que de les concentrer sur un temps court et être absent longtemps. Il n’y a pas de règles dans les régularités de publication.

Dans certains cas ce sera tous les jours, dans d’autres plusieurs fois par jour ou encore une par semaine. Il faut cependant relever l’importance de l’heure de publication. Pour cela, n’hésitez pas à vous référer aux statistiques disponibles dans les interfaces d’administration de vos réseaux sociaux.

7 Parler de ses actions aux publics peu initiés.

source : pixabay.com

Certains publics peuvent avoir une représentation faussée des enjeux de la réputation en ligne par un manque de pratique ou encore des préjugés. Il convient donc de sensibiliser ces publics, qui peuvent être des collaborateurs ou des décideurs sur la nécessité de la communication en ligne. Ces publics peuvent devenir au passage de bons « veilleurs » et même des ambassadeurs de la structure s’ils prennent la pleine mesure de votre démarche.

Enfin, s’ils ne possèdent pas nécessairement un compte Twitter ou Facebook, il est probable qu’ils possèdent un mail, d’où l’intérêt d’une Newsletter régulière et de récupérer les mails au fur et à mesure des rencontres (cartes de visite, Linked’In, réunions…).

8 Mobiliser son réseau

source : jisc.ac.uk

Equipe/terrain

Vos proches et vos collaborateurs sont les premiers ambassadeurs de vos idées, services et produits. La production de formats faciles à relayer vous demandera un peu de temps en amont mais ne demandera que quelques secondes de « travail » à vos équipes et vos proches. Un moyen simple de transmettre rapidement une information au plus grand nombre et d’occuper l’espace des médias numériques. Attention cependant à ne pas trop solliciter vos réseaux et à toujours donner une information intéressante et valorisante pour ceux qui la relaient.

Communautés

Par votre métier et vos pratiques, vous faites partie de communautés. Etre présent sur ces communautés (qui peuvent être par exemple des forums, des groupes LinkedIn ou encore Facebook mais aussi des groupements d’entreprises, des associations professionnelles…) vous permet de récupérer de l’information et d’être identifié par vos pairs.

9 Identifier les risques de crise

source : jisc.ac.uk

Les risques de crise peuvent être multiples et méritent d’être scénarisés en amont.

  • Site hors ligne
  • Piratage de comptes de réseaux sociaux
  • Vol de base de données
  • Publication d’informations stratégiques
  • Usurpation d’identité
  • Fait divers
  • Diffamation/Médisance

Anticiper sa réaction aux différents types de risques permet de ne pas prendre de décisions dans l’urgence (qui peuvent parfois faire empirer la situation).

10 La crise comme levier d’une communication de qualité

source : flickr.com

Une crise bien gérée peut devenir un point positif pour une entreprise quelle qu’en soit la taille. En effet c’est un signe fort de sang froid, de veille efficace et de connaissance de son terrain et des acteurs qui le composent. Il existe de nombreux cas d’entreprises qui ont su tirer parti d’une crise pour ensuite changer certaines de leurs pratiques (ce fut par exemple le cas d’une entreprise de textile ayant changé ses procédés de fabrication après qu’une ONG ait dénoncé les conditions de travail de cette dernière).